Archive pour mars 2008

Video de poker 45 J. 5$ commentée.

Bonjour, après quelques parties lives ou j’ai enchainé deux victoires la 3 eme à été riche en actions. Je sortirais rapidement après avoir fais des folds de fou, avec QQ vs AA, ou encore double paire contre brelan, et j’en passe. Mais je suis pas là aujourd’hui pour vous raconter mes derniers résultats live mais bien pour vous présenter un petit multi table de 5$.
La plus part des mains foldées sont volontairement coupées pour vous laisser le plaisir de voir que mes mains jouées. Soyez indulgent c’est ma première vidéo de ce type, j’ai déjà remarqué quelques redondance dans mes dire.
Cette vidéo dur environ 20 minutes, vous verrez que ma façon de jouer ce base beaucoup sur la lecture des joueurs, et qu’il n’y a pas que en live que l’on peut se permettre d’avoir des reads. Beaucoup de joueurs Net utilisent souvent les mêmes mooves à vous de les repérer et d’en profiter.
Je fini 1er de ce MTT avec une emprise sur les derniers joueurs grâce à un stack énorme.
Bonne vidéo !


45 Joueurs SoLiCe 5$ from solice one on Vimeo.

Faire des $ en Cash Game

Bonjour,
Après avoir été cité dans Poker Magazine (Card Player) où je réponds à une interview collective sur le jeu online, où je passe d’ailleurs pour le donkey vue les limites jouées par mes compatriotes. 😉
Mais bon, je pense que pour être impartial sur un sujet, il faut savoir toucher à tous les joueurs, et c’est exactement ce qu’à fait le journaliste, donc plutôt un bon article !
Pour en revenir à mon blog, je me suis rendu compte que trop souvent, je parlais de mes parties lives, et je n’écrivais pas assez sur mon jeu en ligne, qui en temps et en mains jouées n’est pas comparable au jeu live que je pratique.
Et bien, il est temps de corriger cela !

Je vais vous parler de faire de l’argent en cash game. Avant d’en faire, j’en ai moi même perdu ! Je joue bien évidement au niveau de ma BR, mais pas toujours (bouh le vilain) ! Et s’il y a bien un truc à faire, c’est s’assoir à une table en ne serrant pas les fesses quand vous jouez un coup. Qu’est-ce que je veux dire par là ? Et bien que si votre bankroll contient 250$ et que vous jouez en NL 25, soit 0.25$ la grosse blind, vous aurez devant vous 10 caves max (25$ la cave max) devant vous.
Est-ce que vous pensez que c’est suffisant ?
Si vous pensez que oui, et bien vous avez tord. Croyez en mon expérience, c’est très limite de n’avoir que 10 caves max dans sa bankroll !
Alors bien sûr, ce n’est pas une question de qualité de jeu, mais bien ici la meilleur façon de trouver ses limites de cash game qui vous ferons gagner de l’argent ! Comme cité plus haut, la première assurance de gagner, c’est de se mettre à l’abri du mot BROKE (comprendre 0$ dans votre bankroll), et pour cela il faut dans un premier temps ne pas jouer 10 caves max de sa bankroll !!! C’est primordial !
Et toujours jouer en CAVE MAX !
C’est assez facile de savoir où vous serrez le mieux, ouvrez trois tables de cash game à la même limite. Jouez un jeu serré en début de session, relancez vos mains fortes.
Vous avez AK, vous relancez de 4 fois la Big Bling (je vous le conseil quelques soit les limites), le flop s’ouvre sur que des petites cartes et votre adversaire Bet ? Couchez vous ! Les premiers pots doivent être positif, vous devez monter un stack (un tapis) et une image avant de partir à la chasse !
Si sur toutes les tables vous avez monté votre stack, c’est que vous êtes là où il faut. Si vous ne maitrisez pas les joueurs, et qu’ils vous agressent trop, et que vos stacks partent en fumée, quittez cette limite, vous n’êtes pas au bon endroit !
Ne bluffez pas pour le moment, jouez que vos mains et soyez agressif dès que vous avez quelques choses, ne sous jouez pas. Pendant le temps où vous n’avez pas de jeux, repérez les joueurs qui jouent peu, et relance qu’avec du jeu. Repérez aussi les joueurs loose qui limp beaucoup, et surtout manger les petits pains !
Dès que votre cave max est dépassée de 20%, votre partie de poker commence 😉

Qu’est-ce qu’un petit pain ? Un petit pain c’est un joueur qui arrive avec une cave très faible. Ils sont très facile a déstacker car ils sont obligés d’être agressif et de prendre plus de risque car ils deviennent commited rapidement (commited = leur niveau de tapis devient trop faible pour pouvoir continuer un coup jusqu’à la river).
A vous de les mettre dans cette position, vous en mangerez des croutons !
Pour les mettre rapidement en position de commited, il faut avoir les positions, n’hésitez pas à bluffer contre eux, vous ne risquez pas de perdre des sommes astronomiques. C’est ici que les continuation bet doivent être le plus présent (continuation bet = relancez pré flop, puis continuer à miser au flop alors que vous n’avez rien touché)
La meilleure position pour les mettre rapidement en position de jouer leur tapis, est de se trouver au bouton et d’avoir deux joueurs aux blinds dans cette situation. Pas de pitié, relancez toutes les blinds ! A vous de sentir quand leur relance en vaux le coup, évitez le re raise PF contre un low stack (tapis faible), contentez vous de suivre et d’aller voir des flops.
Faites des mises qui les commite ! Exemple, sont tapis est de 2.50$, vous avez top pair, mettez 1$; s’il paie, à la turn vous devez le mettre à tapis.
Vous verrez qu’en fin, de partie les petits pains auront peur de vous, et seront de plus en plus lisible car ils vont resserrer leur jeu pour essayer de vous contrer. Ils deviendront de vrai livres avec parfois la préface écrite par vous (quel écrivain j’aurais pu faire !). :)
Revenons désormais sur les joueurs qui jouent peu à la table, mais qui relance fortement. Ils vous font peur ? Personne ne doit nous faire peur à une table, alors comment les jouer ?
Et bien là, il faut jouer des mains… de merde ! Bien sûr pas que les mains de merdes, mais dans ce cas la question ne se pose pas il faut surelancer pré flop, je parle des mains type AA, KK, QQ. Le reste, je vous conseil de limper.
Jouez bien sûr toutes les paires, allez voir le flop pour chopper un brelan. Attention ces joueurs là utilisent toutes les ficelles du continuation bet. A vous d’avoir un read sur eux, et de repérer leur mise de continuation bet, qui sont (trop) souvent les mêmes. Un petit check raise, vous fera remporter pas mal de pots.
Alors comment jouez les mains de merdes contre ces joueurs ? D’abord, je vais vous donner ma définition de mains de merdes.
Les mains de merdes, c’est les 7-8, 8-9, 10-9, 5-6, 4-3, (pas forcément de même couleurs) etc .. Le reste les Kx, Ax, Qx, Jx, c est poubelle directe !
Sachez que si vous trouvez une tête, il y a toute les chances pour que vous ayez perdu le coup dès le flop ! En effet, le kicker compte au poker. :)
Il y a beaucoup de ces joueurs qui ont du mal à admettre qu’ils payent avec rien sur les step du board (step= étape de mise, board le tableau des cartes).
Ceux là, il faut se les garder sous le coude, ils sont bien sympathique ! Bien évidement, si vous n’avez rien, je vous conseil de vous coucher ou de faire un check call, si aucune carte du flop ne contient une tête, il est fort possible que votre adversaire se calme à la turn, et vous pourrez miser à la turn pour voler le pot. Attention à ne pas vous faire piéger par des joueurs qui sous joue !
Tout ceci s’apprend avec l’expérience et le feeling, mais c’est dans cette voie là qu’il faut aller, l’analyse des joueurs !

Il nous reste un type de joueur, celui qui joue tout, call, call, call, et bien pour les calmer, il faut caller dès que votre jeu est aussi valable que le sien, voir mieux. Un K7 suited peut suffire, puisque ces joueurs continueront à faire des mini bet au flop !
Si vous avez une paire, il est temps de passer à l’attaque !
Soyez attentif aux tirages qui peuvent vous mettre en danger, regardez toujours le board, et dans quelle direction il part. Et cela quelque soit les joueurs, cela vous amènera à comprendre rapidement comment leur logique de Bet se profile, cela vous aidera dans beaucoup de situation !
Un point primordial contre ces joueurs, là c’est d’éviter les re raise, vous bettez, il vous surelance, je vous conseil de caller plutôt que de surelancer si vous êtes « lourd » ou même, si vous avez top pair, en effet ce genre de joueur peut vous envoyez tapis rapidement avec rien sur un re raise et vous serez dans un position difficile à payer avec un kicker moyen… Assez souvent, vous verrez que le sur relanceur se calmera dès la carte suivante, gros signe de faiblesse, ne soyez pas timoré, continuez à beter, si encore une fois il vous surelance, et bien il est temps de vous faire respecter, et d’envoyer tapis ! (et d’être décave 😉 )
Je vous conseil aussi de vous assoir à des tables de 6 joueurs et pas de 10 ! Le fait de se retrouver à 10 est beaucoup plus difficile à jouer car les possibilités de jeux sont plus grandes, favorisez donc le jeu à 6 !

Pour conclure, soyez subtil, jouez de manière différente le plus souvent possible, il coule de source que les joueurs à la table eux aussi vous analyse, soyez donc près à limper avec du gros jeux en position tardive (loin du bouton). Si vous arrivez à vous amuser et gagner de l’argent, même si c’est peu au début, vous aurez franchi un grand pas dans le poker. Dès que vous trouvez que les joueurs sont faibles à la table, alors c’est que vous êtes au bon endroit ! Ne cherchez pas à jouer les joueurs qui vous semble plus fort que vous, jouez les joueurs les plus faibles, c’est ceux là qui vous donneront le plus !
Bonne chance ! 😉

Commentaires récents