Archive pour mars 2010

La 2nd place devant 1499 joueurs

Je vous en parlez dans mon derniers articles j’avais énormément de mal à jouer online sérieusement, ouvrant parfois 9 tables de SNG pour gambler plus vite, plus fort ! Comme c’est facile de jouer online, suffit de poser son cul sur la chaise, mettre ses meilleures pantoufles puis tenter de chatter…
Au finale je me suis rendu compte qu’il y a pleins de situations dans lesquelles jamais je me serai mis en temps normal, ou des call que jamais je ne ferai non plus en ayant vraiment cette envie de gagner. Je me rendais alors compte que j’ai des gros (j’avais ?) soucis d’envie sur le net.
Lorsque je m’assoie à une table live, il m’arrive d’avoir envie de gambler, mais 2 fois sur 3, je n’ai qu’une envie c’est gagner cette partie. L’envie ne fait pas tout au poker, c’est vrai, mais ça vous aide à bien jouer et j’en suis convaincu !
Bah justement hier, Top Chef sur M6 ne me donné pas du tout envie, suffit de me voir pour comprendre que je suis une grosse bouffe, alors ni une ni deux, je commence à ouvrir quelques tables.
Je vois un Short Handed à 21h15, puis je commence à ouvrir 2 sng de 30 joueurs. Je commence à ouvrir une 4 ème table, puis je reviens sur mes pas et me dit, non on va tenter de gagner déjà ceux là !
Alléluia ! je réussissais à prendre un peu plus le jeu sur le net au sérieux ! :) Ce qui est assez drôle c’est que la foi ou j’avais eu cet même état d’esprit j’avais 3 TF en 2 jours sur des gros field.
Mais ici, après avoir gagner le premier Sng à 30 joueurs et fini 4 ème sur le second, je n’avais qu’une envie fumer une clope et lâcher le PC !
Mais voilà, mon semi-bluff avec gut shoot (tirage par le ventre), venait de rentrer, et le mec me faisait tapis avec paire d’As sur le flop kicker 7, on sourit et on prend le tapis, et monte un stack de fou. Je lead le tournoi de 1499 joueurs pratiquement tout le temps, jusqu’à ce que j’arrive à 18 joueurs, ou je payais un truc impayable, puis de là passant short par la suite, je vais chatter, faut bien le dire, quelques tapis pré flop.
Moi à ce moment là, je prenais les risques qu’il fallait pour revenir, j’ai donc largement abusé sur l’ICM et chatter 3 ou 4 70-30% ! Rien que ça, évidement par la suite je vais remonté dans le classement, puis arrivé en table finale (6 joueurs je le rappel), ou je vais gentiment prendre le lead, avec beaucoup de jetons.
Je vais sortir les 3 derniers joueurs avant le HU, puis commencer le Hu avec un avantage de 70% en stack. Là je me vois pas finir deuxième, surtout quand je call avec Ks Qs et que mon adversaire montre Kd Jh, et que le flop amène un K, je ne vois pas comment il peut chatter un 3 outer à ce moment là, et pourtant…
La main d’après, il était assez (fish?) gambler, il renvoie tapis, je le couvre encore, j’ai Ad 9d , je call il montre Kc Tc, il touche un K river… Bon, je suis short cette fois ci après avoir pris quelques pots, j’envoie tapis sur un de ses raises avec 77, il montre KK, je fini second avec un petit gout de tristesse, car j’ai pas mal lead le tournoi… Mais bon très bonne soirée en terme de retour sur investissement !
On verra ce que ça donnera par la suite, ça faisait longtemps que j’avais pris le temps de jouer un MTT, surtout avec une table devant moi, ça fait du bien, même si le fait d’ouvrir 6 tables ne m’a jamais mis dans le rouge, mais ne m’a jamais non plus donné de grands résultats.
Bref, c’est pas le fait d’ouvrir pleins de tables qui m’empêche de bien jouer, ou de faire des perf., mais bien de prendre au sérieux le fait que jouer sur le net est aussi une partie de poker avec des enjeux. On verra par la suite si oui ou non je tiendrai cette motivation, car là hier j’ai run good sur le 1499 joueurs.
A très bientôt, Tchuss !

Bilan Poker Live après l’EPT

Après une aventure de fou, ou j’ai fais sat sur sat pour me qualifier à l’EPT de Deauville et échoue aux portes le l’itm le jour 3, je me devais de redescendre gentiment sur terre et retourner jouer mes SNG, MTT Live pour quelques euros !

Le premier tournoi suite à mon EPT, a été un tournoi Caen Poker, que j’organisais avec mes collègues de la Team Caen Poker, il faut le dire, après un marathon de 3 jours comme celui ci, tu prends confiance à la table, tu te sens beaucoup plus fort, alors que pourtant t’as rien gagné… C’est étrange comme sentiment ça dur pas longtemps, mais quand même faut le noter que ton ego monte tout seul, alors que t’es toujours le même. Puis ça passe, évidement quand même tu as appris des choses, du timming en plus, des petits tels en plus, des ptis trucs qui restent bien de garder pour soit.
Une fois l’euphorie de l’EPT, du rien gagner, bah tu te rassoies avec tes potes et tu joues comme avant, finalement c’est pas mal aussi, plutôt bien même ! :)

Après ce « tournoi » Caen Poker, je m’en vais jouer un petit Sng, ou la structure, la fatigue vont rattraper mes mooves, je suis itm, on est encore 3, j’ai tous les jetons, il est 3h30, je suis pété de fatigue et je m’envoie en l’air toutes les 3 mains, je sors ITM 3ème avec la certitude de mettre envoyé en l’air volontairement pour aller me pieuté !
Pas bien, joué fatigué au poker, c’est le pire des cas. Après ça je vais jouer un tournoi MTT, le HGSOP de 20 joueurs, un tournoi ou les deux années précédentes j’ai atteins la table finale, la première année je fini 2ème en table finale, puis la seconde année je n’accroche pas l’ITM.
Objectif gagné cette étape, pour aller encore faire une table finale ! Je vais mal joué une main, mais pourtant elle va me faire grimper au sommet, lors de la première table, 4 joueurs limp, je suis le wagon au cut off, a ma gauche, c’est relancé fortement, tout le monde fold, je fais de même et couche mon superbe Ts 8s. Puis lors de la main suivante, tout le monde fold jusqu’à moi, je découvre As Ts, je relance, le même joueur relance encore, je call, le flop amène KQT, je mise un peu plus de la moitié du pot, il envoie tapis, je call, il a KK ! Très mal joué de ma part, il évident que sur ce coup jamais il bluff sur le deuxième coup, enfin il y a peu de chance du moins :) Bon je chatte ma quinte floppé, ce qui m’amène a par la suite complètement écrasé de relance ma table, pour bien faire je vais toucher quand certains m’enverront le tapis, alors que j’ai les As !
Je lead à ma table, et je change de table rejoint le second en chip de l’autre table, tous les jetons sont là. Puis de small blind je trouve 99, je raise la BB, me relance, normal, j’ai pas trop de crédit lol
Je call pour voir le flop, je touche mon 9, je mise un peu plus de la moitié du pot, il relance tapis, je paye il a JJ, et un J arrivera river, pour me faire perdre un bon pot énorme. Par la suite je vais gagner un pot avec A high sur un pot à 4 joueurs !
Et j’arrive en table finale, là désert de cartes, je me bats avec des J9 tout pété, quand je relance les shorts, ils boitent, et je me retrouve à les payer avec des mains complètement bancal ! Je sors 6ème, un peu déçu.

Puis j vais organiser des parties chez moi deux de suite, une je vais me faire sortir par un coup cheulou, je raise, je suis 3 bet, j’envoie tapis, je suis payé pour plus de la moitié du stack du Mr avec 44, j’ai AA, j’suis bien jusqu’à la turn qui amène un 4. OUT.
Le sng chez moi suivant, je vais le gagner, j’vais pas mal joué short puis chatté un AQ vs KK, j’envoie boite short, et je trouve un A et une Q !
Puis en étant bien agressif je vais prendre le lead et faire le HU, et le gagner.
Puis j’ai joué un deep stack, je mettais dit joué tight tranquille, puis j’ai fait tout l’inverse, j’ai 3bet comme un ouf, j’ai tenté de gagner des pots que je savais qu’ils n’étaient pas pour moi, puis quand je me suis rendu compte que j’avais mal joué, je me suis retrouvé short, et n’a pas push quand il fallait, bref j’ai mal joué cette partie avec un timming plutôt mauvais.

Puis hier soir, j’ai rejoué une étape des HGSOP, la deuxième de l’année.
Dans la semaine j’avais joué small ball style un MTT sur le net, j’avais monté un stack de dingue, je mettais dit ce soir pareil !
Le soucis c’est que le small blind en petite blind quand on KK, QQ ou TT ça passe pas trop lol
Bref, j’ai joué 3 mains preniums et à la pause je me retrouve short ! Puis après deux push, je suis payé par 55, et mes KK tiennent, je double, là je vais gentiment remonté la pente, puis prendre le lead quand ce coup arrive.
J’suis aggro, les joueurs à ma table on des M moyen, je raise la BB de ma position de small, je l’ai déjà fait, ma décision est déjà prise je sais exactement ce que vais faire si il fait tel ou tel moove. Il envoie son tapis, je paye avec mes JJ, il montre 88, flop 8, J, X, ouf !
Je viens de faire sauter la bulle de la table finale, j’ai juste à ma gauche le second chip lead de la table, après un premier coup ou il va me bluffer, je perd presque 8000 sur mes 33000, je raise 5 mains de suite et ne suis pas payé, beaucoup de short à la table, il va falloir surfer sur les raises. Je sors un ou deux joueurs, puis vient ce coup, un joueur vient de doubler, il call mon raise en défense de blind, il call le flop est pas mal dégueux pour pas mal de sa range, Ts 9s 2h , j’ai 9c 8c, il check je mise, il envoie boite, je connais le joueur l’ai déjà vue faire ce genre de moove avec pas grand chose, je me dis qu’ici avec over pair il aurait jamais laissé une occasion que je check pour toucher ma carte, je l’ai vue joué avec un brelan qu’il a attaqué directement, et qu’il n’a pas over bet à tapis, je le sent pas, je fais le compte c’est cher quand même, puis je fini par payer, il a 77 je prend un pot énorme, et m’envole avec 80% du stack à 3 joueurs.
Je sors le suivant, puis me retrouve en HU, ou je perd un 99 vs A3 qui fait quinte sur un board KQJT :(
Puis là je me dis que finalement c’est pas plus mal le HU va être joué plus joué post flop, pas du tout, mon adversaire qui a pourtant doubler m’envoie souvent tapis, trop, je décide de folder quelques Ax, puis sa fréquence est trop importante pour qu’il est du lourd je fini par call, il a K8, j’ai A5d, le flop amène un putain de board 7 9 T, mais rien pour lui, je fini premier de ce MTT 20 joueurs et retourne en table finale cette année, 3 table finale sur 3, c’est bien objectif clairement affiché win ce tournoi !

Conclusion, le fait de jouer l’EPT ma amené des choses c’est sur, j’ai pu voir que j’n’étais pas un joueur ridicule, que malgré que je ne sois pas ITM y a plein de gens que je croise encore aujourd’hui qui me félicite alors que j’ai rien fait finalement. Personnellement ça a conforté mon mode de jeu que je ne cesse de construire depuis quelques temps, je vois plus les choses, me fait moins piégé, même si encore il m’arrive de faire des faux pas. Mais globalement, mes adversaire croient toujours que je bluff tous les coups, et moi ça me va bien ! :)
Niveau gains, y a pas de grands changement notable, et je pense pas qu’il y en ai d’ailleurs, niveau perf. c’est trop tôt encore pour le dire, ce qui est sur c’est que jouer un 5000€ ou 10€ me donne toujours autant envie de gagner choses que j’ai du mal à faire sur le net. Grosse lacune de motivation sur le net, j’ouvre une partie comme si je jouais en play money parfois, je dois corriger ça !
Je pense que je referais une étape si il y a de place lors d’un HGSOP, bonne ambiance, puis j’aime bien ces tournois 😉 Merci à mes hôtes qui se re-connaitront. Vous pouvez retrouvé mes stats live en cours ici.
Tchuss !
A plus !

Commentaires récents