Le Titre !

Champion
20.000$ de Stack, rounds d’une heure, un titre à prendre, 23 joueurs, 2 jours de poker.
Ajouté à cela, un beau soleil pour nos pauses Barbecue, et vous aurez une idée du long week end poker que je viens de passer.

Avant de vous laissez vous envoler à travers votre imagination, détaillons un peu plus mes actions.
Comme a mon habitude, j’avais imaginer quelques stratégies avant mon tournoi, penchant pour le « small ball style ». Puis finalement, je me rendrais compte que la profondeur incite quelques joueurs à payer « large » les relances. J’adapterai mes relances aux adversaires.

Il met difficile de me rappeler tous les coups joués tant de mains ont été joués lors de ces 2 Jours de poker !
Je vais donc résumer chronologiquement les coups marquant de mon parcours.

Le premier, est un AK, je raise à 2.5 fois la blinds, je suis raise par un profil de joueur Tight qui ne 3 bet qu’avec des mains légitime. Quand un bon joueur hésite fortement, puis call !
Je me met tout de suite à penser que l’un à AK-AA-KK-QQ dans sa range, et que le caller à QQ-JJ-TT.
Je vois là un moyen de faire un coup inattendue, et de re raise tout ça ! J’imagine que mes adversaire de ne me verront alors avec AA-KK pas moins.
Nous sommes en blinds, 50-100, le pot pré flop est déjà de 6000$ !
Je suis encore une fois payé, je vois clairement mes adversaires avec deux monstres, leur range à pour moi beaucoup plus de chance d’être proche de AA-KK, et QQ-JJ pour le caller.

Le flop arrive A-K-X !
Le caller pré flop, check, je CB, je suis mini raise par le re raiser initial (faut suivre lol), le joueur 1 fold, j’insta fold, je suis sur d’être derrière.
Elle avouera détenir AA !
Me voilà déjà avec un pti trou dans la poche, j’ai aimé quand même ce coup, car il montre clairement dans quel état d’esprit j’étais, à ne pas lâcher un coup, à toujours essayer de le gagner. Ici manque de chance je tombe face aux AA.
Par la suite un joueur maladroit (miss deal lol), avec une range moyenne, relance encore une fois au bouton. De small blind je découvre A6. Je suis sur que sa range est faible et que je peu le faire folder, je 3 bet, après une longue hésitation il call.
Le flop me donne Ad7sTs, je CB assez fortement, je pense être devant et être le seul à détenir un As.. Il call très rapidement, turn 6s, je check, je suis quasi sur qu’il ne paye ici que parce qu’il a du pique, il a pour moi la couleur. Il check lui aussi, j’espère voir une free card qui double, si possible 6 ou A. :)
Il n’en est rien, la river est blank, je mise quand même river, pour emporter le pot si il n’a rien, il m’insta raise, je fold dépité de comprendre que ce joueur ma suivi avec une main faible.
Là j’suis super blazé, j’avais dans l’idée de venir gagner ce tournoi, de ne pas bluffer, de jouer bien, et me voilà à 11.000$ dans les premiers rounds.
Je résume comment j’ai pu perdre ces jetons, et je me dis que j’ai trop « moové », que 2 pourtant… Je choisis de serré mon jeu, d’être direct. Après quelques heures, je reviens à 19.000$.

Je me sent franchement mieux, mais quand les blinds vont augmenter, je vais avoir un mal de fou à augmenter mon stack, pendant presque 3 rounds, soit 3 heures de jeu, mon stack va monter descendre entre 18.000$ et 22.000$ sans jamais décoller. Je suis très frustré à ce moment, car je sais que les rounds que je vais abordés vont devenir haut pour la hauteur de mon tapis. Les antes sont désormais présente, mon stack doit grimper, sinon je vais me faire grappiller.
J’ai au bouton un joueur loose aggro, qui a tendance à raise logiquement mes blinds.
Avant le coup suivant je jouerai assez tight protégeant mon tapis et ne rentrant que peu de fois dans des coups tordu hors de position.
Je suis au cutt off, j’ai J4, personne a relancé avant moi, je tente un vol de blinds par la petite porte !
Le seul joueur que je ne veux pas voir me caller c’est le bouton qui aura la position sur moi.
Manque de chance, je suis caller, en plus d’être caller, je le suis par le bouton !
Dans l’idée je suis déjà près à abandonner le coup, de check puis fold. Mais le flop ouvre J T 6, Un bon flop pour moi, puisque je touche top pair, je bet, il regarde mon tapis, le compte avec moi, puis call, je me dis que pour call ici, il a soit KQ, soit une paire, jamais un J bien kické, car il m’aurait raise à tapis vue ma profondeur actuel. La trun amène un 6, soit doublant le board, j’envoie tapis, il fold !
Il avouera avoir jeté AT. Ce coup est le déclencheur de ma monté de stack je vais après ce coup là, monté mon stack comme un fou, passant de 20.000$ à 88.650$ finissant le Day 1 chip lead, wow !
Je vous avoue que je ne serai vous dire comment j’en suis arrivée là, j’ai protéger mes blinds, souvent avec du lourd, j’ai volé plus de blinds, j’ai touché un peu plus, surtout ma profondeur m’a amené à mieux gérer mon tapis. Puis il faut aussi le dire le fait d’être de moins en moins aux tables à favoriser mon jeu agressif. Je me suis protéger de faire n’importe quoi, j’ai respecter les re raise, et les petits tapis. Bref, j’ai surfer sur le timing, les positions, les tri bet, les re-steal, j’ai joué un « poker mindset ».
Il est 3h du mat, nous ne sommes plus que 11, la fin du Day 1, je rentre me couché après 10 bonnes heures de poker !

9h, je me réveille c’est l’heure ou mon fils me réveille pour son biberon, le deuxième de sa journée en générale, mais pour cause poker le pti gars est chez mamie ! :) Je pense à lui, et me dit que today je vais au bout. J’ai dormi 6 h la reprise est à 11h, l’année dernière le tournoi c’est fini à 22h, je n’avais pas franchi le Day 1 cette année là.
Je m’attend logiquement à une longueeeeeeeee journée !
Il fait beau, super beau mon poto passe me prendre, content il fait le Day 2, je descend de chez moi, passe le hall d’entrée, entre aperçoit l’avant de sa voiture, puis toute la voiture, c’est à ce moment là que je me rappel que mon pote à une 206CC que par conséquent il a déjà décapoté la bête et que nous allons roulé cheveux aux vents comme deux pucelles enragées de chips ! lol
Après une petite pause devant le pont de merde qui laisse passé les bateaux… Nous arrivons pour le Day 2.
Ma table se compose de 5 joueurs, et l’autre 6 joueurs, imaginé des antes à chaque tour, 7 paires de QQ, 2 paires d’As, 2 paires de KK, deux paires de JJ jouées en 2 rounds, la partie fu sanglante, mais étonnamment, encore une fois je monte mon stack. Je creuse l’écart avec mes poursuivants, passant à 110.000$.
Quand ce coup vient, j’ai à ma table forcement beaucoup de short, je suis ultra chip, le seul joueur ayant un gros tapis avoisine les 60.000$, une chose est sur je ne le jouerai pas, je ne le volerai pas.
Il est de big moi de small blind, je relance avec Jd Js, un bon trois bet des familles pré flop. Il call, il est assez tight tente de petit vol parfois au bouton, mais ce n’est pas un joueur fantasque, j’accorde donc du crédit à son call. Le flop s’ouvre sur 9h Tc 7d. Plutôt un bon flop pour ma main !
Je bet quasi pot, il raise à 25.000$ ! Aussi tôt dit aussi tôt raise, j’envoie tapis !
J’ai pas trop trop réfléchi ici, je me vois vraiment bien avec JJ sur ce flop et mon tirage quinte par le ventre, avec le recul je pense que j’aurais du me contenter de payé ? Je ne sais pas… fold peut être ? Non ! :)

Il hésite, … puis call un petit peu stressé :) Il retourne Kd Kh, wow ! Je ne le met pas sur cette main bien sur !
Turn Jc, imaginez les cris et les wow dans la pièce lol !
River, pour que le coup soit entrée dans la légende, 8h, pour un board : 9h Tc 7d Jc 8h ! SPLITT ! lol
Bon sur le coup j’ai trouvé vraiment ça fun ce coup, aujourd’hui, je me dis que je perdait ce coup là, je me retrouvais avec 60.000$ environ, puis ma petite voie me dit que je le gagnais je me retrouverais à 170.000$ lol !
La bulle de la TF saute, je débute la TF avec 110.000$ de chip environ, je vais joué tight, payé quelques short (AQ vs KQ, A6c vs KJ), et surtout bien sur cassé mon rythme et revenir à un jeu tight, car nous sommes 10 à tables désormais. Je vais pas joué beaucoup donc pendant cette TF, volé juste quelques blinds, joué quelques mains type AQ, 44, 77, etc… Rien de biens extra.
Les joueurs sautent l’un après l’autre la bulle approche, j’avoisine les 180.000$ de chips ! Je suis toujours chip lead, un seul joueurs à un stack de 100.000$, mais il est très tight en ce début de TF, je l’ai peu de fois joué, même éviter et folder des mains type AQ, KQ, quand il relancé.
La bulle saute, j’ai contribué à ce qu’elle saute puisque j’ai pas mal été aggro lors de cette période.
Je vais par ailleurs perdre un coup très mal joué de ma part !

Comme à mon habitude je raise au bouton, cette fois avec Ac6c, la BB re raise ! Ah ce moment là, je me dis je dois fold, c’est la première fois qui me 3bet, il a du jeu !
Mais je paye ! le flop s’ouvre sur Js 3s 5s, il check, je check, turn 4d, il check, je me dis bon il est temps de prendre ce pot que personne ne veut, je mise 20.000$, il lui reste 37.000$, il m’annonce « c’est le 4 qui change tout ? » La dernière fois qu’il ma parlé lors d’un coup, il avait les As !
Je comprends qu’il a du lourd, il boite, j’ai 17.000$ à ajouté dans un pot de 120.000$.
Je les met bien sur, il montre AsKs. Je muck ! Je ne dois jamais payé 17.000$ ici, il ne bluff jamais sur ce spot et ne peu avoir QUE la flush, ou jeu max ! C’est tellement évident ! Je m’en veux à ce moment là d’avoir call pré flop ce 3 bet !

Moi qui avait presque 190.000$ vient de perdre un coup de merde, qui me fait descendre à 130.000$, pour bien me mettre la misère, j’envoie boite en small blind avec KT, contre le short de la table qui à plus que 10.5 blinds, il call avec 66. Le flop me donne QJX, mais sa main tiens je descend à 110.000$ !
Première gros down swing depuis deux jours ! Je me dis putain je peu pas laissé partir le truc là y a pas moyen, j’ai lead depuis le début, c’est pour moi !
Je raise, touche des mains, raise, steal, touche des mains, re raise, steal, re steal, etc… revient à 180.000$ ! Je reprend même les jetons au joueur à qui je les ai donné pour finalement l’achevai et le sortir 4 ème ! Wow !
Nous sommes 3 désormais, il y a un short, un revenant; le short que j’ai fait doublé avec KT qui est quasiment à mon niveau à 30.000$ à peu près.
Il adopte une tactique très bizarre à 3, il vol au bouton ma big blind, je comprends pas trop pourquoi il prend le risque de me jouer, plutôt que de grappiller le plus petit des stacks. Je vais le laissé faire, mais que très peu de temps, il est hors de question qu’il prenne le dessus sur mon jeu, et mon stack, des que ma range sera suffisante, AT, AJ, 87c, ou toutes mains potables, je tri bet ! Il va par la suite ralentir. Nous grappillon le short, qui aura été tight face à nous, mais dur de se débattre face à nous, nos stacks sont monstrueux par rapport à lui, je me doute que de bouger devait être difficile, surtout que nous lui mettions la pression !

Il saute, après que j’ai re raise un raise de sa part au bouton. Il est au bouton, raise, je découvre AJ, je pense qu’il steal, je re raise en Small Blind, il ne peu que boité ou fold, il fold. Je lui montre il me dit oui tu es devant. Par la suite il est super short il se fera sortir par mon opposant principal.

Voici le HU qui commence, les blinds 3.000/6.000$, plus de antes ! j’ai beaucoup de jetons, lui aussi, l’écart est faible, on a une grosse profondeur. Je me dis donc, cool, on va joué tranquille ! Première main, je suis de BB, il me raise, la seconde pareil, il me raise tous les boutons.
Euh… Je me dis ok, j’attends donc de toucher des petites mains, c’est le cas rapidement, JJ, AJ, 44, KJ, AQ, etc… Je tri bet quand je suis en BB et qu’il relance. Je joue énormément en HU sur le net, je sais que quand je suis passif, j’ai du mal à prendre le dessus, car la patience doit être plus grande et que le jeu « tricky » doit être le principe de ce type de jeu.
J’avais donc dans l’idée de jouer « tricky » (le piéger) Vue son agressivité, je me suis dit qu’il fallait que je revienne à mon jeu de HU. Puis je remarque qu’il est très très fatigué, on a du mal à faire des relances avec les nouveaux jetons, il se plante souvent, prend mes jetons dans le pot, ne voit pas qu’il a un full !!! Par exemple :

J’ai donc repris le dessus, j’ai soit fold au bouton, soit raise, quand vient ce coup je me décide à limp avec Ks Jc, pour tout dire je viens de la touché la main d’avant !
Il check, flop Jd , Jh, Ts, il check, je me dis hmmm ! :) Je check, peu de chance qu’il touche son flop ici.
Turn 3c, il check, je mise il call ! Attraper je me dis, river As. Je le vois hésiter pas mal sur le montant, je sens qu’il a 33, ou full, un truc à la con, quoi qu’il mise je call mais ne relancerait pas.
Il mise, je call il montre Js3h, il me donne les jetons, je les prends aussi ne voyant pas plus que j’ai gagné le coup lool ! Les autres font il a full !
Wow, on ne l’a pas vue tous les deux.
On est biensur bien mort de fatigue, c’est là qu’on se rend compte à quel point le fait de jouer plusieurs jours, avec le stress etc est difficile, et que les grands champions qui jouent au poker sur des jours sont de vrais oufs !
Je me rend compte, que je suis moi aussi fatigué, mais je me rend compte que lui l’ai beaucoup plus que moi, lorsque les dealer deal, il révulse ses yeux, il les ferme souvent, il se touche les yeux, il est K.O.
Je passe la seconde, raise tous les boutons, parfois il call, mais sur mes continuation bet il fold rapidement, et peste un petit peu (rien de méchant), je le sent énervé désormais.
Parfois il sous joue, mais je flop flush, quand il aurait du relancé pré flop.
Quand vient ce coup, je suis au bouton, je raise avec Kc2c, il call seulement.
Le flop s’ouvre sur Kd 4c 9c, je touche top paire tirage flush. Il donk bet, je n’hésites pas et envoie tapis, il insta call ! Oups ! C’est now !
Je sais que si je perd ce coup cela va être très dur, il montre As Ac !
Aie, il à un trèfle et pas n’importe lequel en plus, la turn arrive, rien de bon, river Jc !
Photo sérieuse :
Bibi sérieux !
Photo un peu moins sérieuse :Bibi un peu moins sérieu !
Photo beaucoup moins sérieuse :
Bibi pas du tout sérieu !!!

Je remporte le Hérouvillette Poker Tour 2, ce titre, cette coupe et le side bet que j’avais fait avec mon ami et hôte Cheche lol !
Que dire, bah je suis super content, car j’avais très envie de le gagner, et je crois que personne ces deux jours là avait autant envie de le gagner que moi. J’ai joué correctement, j’ai mis que très rarement tout mon tapis en jeu, j’ai garder le lead du D1 au D2 ! Avec un stack assez énorme, pas tous les jours que cela ce passe comme ça. Le dernier sng, je raise utg avec KK, payé deux fois, flop AKX, je bet je suis raise, je boite pour protéger du triage flush, je suis payé par AA ! Wow !
Parfois le poker est cruel, là la structure m’a permis de jouer, les antes, la profondeur etc… On été d’un vrai plaisir !
Dur d’analyser mon jeu sur deux jours, j’ai parfois mal joué, fais moi aussi des erreurs, ne pas faire d’erreurs sur tant de mains, c’est dur, j’en ai peut être moins fait que les autres, c’est possible. Mais je pense que surtout j’ai réussis à bien lire mes adversaires, leur moove, à jouer avec un bon timing, et à ne pas m’endormir, tout en ralentissant lorsque cela été nécessaire. Puis j’ai réussi à maintenir mon stack sur les deux jours, en le faisant grossir, ce fut dur au début, mais la suite à été plus facile pour moi, le stack ne s’arrêtant jamais de monté jusqu’à 5 joueurs ! Un bonheur !
Grosse frayeur lorsque je descend à 110.000$ à un moment crucial, ou les blinds, la bulle vient d’éclater ! Là je me suis fait peur !
Merci à mon hôte, super week end, les barbecue, le soleil, les Oreo, les parties de foot, les rires de notre table, l’ambiance, tip top.
Gg à mon président qui fini ce HU contre moi, il revient de super loin, ce fu un plaisir de jouer contre lui, ça à donné un pti plus au HU ! :)
Vivement le prochain !
Pour voir plus de photos et le blog de l’organisateur rendez vous sur le Blog de Cheche.

9 réponses à to “Le Titre !”

Laisser un commentaire

Commentaires récents