Jamais Mort

Petite soirée de poker il y a quelques jours. La clique est là, Flaya, Nospon, Bello et j’en passe. Mes premières mains vont me donner coup sur coup top paire et donc une envie de s’accrocher. Je vais prendre très cher sur 3 mains jouées, aucuns gains !

Comment expliquer cela ? D’abord car j’ai joué des mains moyennes telles que A10, KJ, ou encore 6-5s. Et que surtout en face il y avait paire d’As, Brelan floppé ou encore Full !

Dur, dur pour moi, je regarde mon tapis, il n’est plus qu’à 360 jetons sur 2000 au départ ! Les blinds sont de 40/80, il est temps que je bouge. Quand vient ma main card_td.gifcard_5d.gif

Oui ça peut paraitre ridicule, mais cette main m’a apporté un grand bonheur à plusieurs reprises lors d’un tournoi sur internet. Bref, je suis UTG, pas d’hésitations je pousse les jetons. UTG+1 paye sans hésiter, je m’attends à un monstre, il montre card_as.gifcard_tc.gif

Autant dire, trés mal parti pour moi car seul un 5 ou du carreau me laisse la possibilité de gagner. Au flop sortira 2 carreau et la turn me donnera un 5 !

Je double, mettant un bon bad beat à mon voisin !

La main juste après je reboite, personne me suit je muck QQ. Petit à petit, avec des mains SOLIDES cette fois ci je vais revenir. Les joueurs de ma table n’hésitent pas encore à me suivre avec des mains comme 6-4s, pensant trouver 2 paires au flop il suivra mon tapis à la turn, une Q sur le flop. J’ai 10-10 en main, il retourne fièrement ses (pas) deux paires LOL ! Et non tu avais 6-2s. Je redouble. S’en suit une petite phase sans jeux mais comme la table a tendance à jouer beaucoup de mains à ce moment là, cela me va parfaitement. Des joueurs sortent, je suis finalement pas le premier à sortir. Quand me vient en utg+1 card_as.gifcard_qs.gif

L’utg joueur loose agressif, relance a 4 fois la blinds, comme cela fait 4 fois de suite q’il relance et que je n’ai pas une main à relancer, je me contente de limper. Nous ne sommes plus que 4, et la valeur des bonnes cartes à ce moment là, et quand même importantes. Mais l’UTG+2, envoie tapis. Joueuse solide, je me vois déjà coucher ma main. Le tour de table arrive à l’UTG, qui paye sans hésiter. Je l’ai regarde et leur dit bah je me couche qu’un de vous se tue ça me va bien :)

UTG+2 montre JJ, UTG KJ.

Le flop donnera un J et une Q. Le joueur UTG sort, nous ne somme plus que 3. Je suis à ce moment là le short des 3. Le chip lead a joué peu de mains et en à montrer peu aussi, tout en étant agressif. Je suis donc prêt à mettre tapis si je sens une petite faille. Mais rien ne me poussera à le faire car le jeu à 3 va être très respectueux. Il durera une heure et chaque relance soit couchée, soit relancée montrant des mains plus fortes. Jusqu’à ce que les blinds augmentent et me mange. J’avais déjà joué des mains comme AK, AJ, en limpant les blinds. Et là pré flop j’hésite à relancer, mon adversaire le voit. Elle relance, j’envoie tapis sans hésiter, elle hésite puis call. Elle montre AQ, je jouais ce coup là pour la faire coucher, je montre 22.

Le flop me donnera un 2. Je double. Après moult bataille, je m’aperçois que mon tapis commence à être important. L’ancien chip lead, se rend compte qu’il commence à diminuer. Me voici en BB, le même, relance à 900, en blinds 150/300. Je n’hésites pas et envoie tapis. Il me dit « non c’est pas possible tu n’as pas encore une main! » En Tilt il paye avec K2c, je montre QQ, je le sors malgré une quinte possible sur le flop pour lui et une Q floppé.

Me voici donc avec environs 9700 de plus que mes début merdiques contre une joueuse tight agressive. Elle a 4000 en jetons, après quelques raise au flop et pré-flop. Arrive ce coup où elle a perdu un peu de stack, elle me raise pré flop annonçant une bonne main, je re raise à tapis. Elle suit montrant AQ, j’ai KQc, je trouve un K au flop et fini donc premier de ce SNG live ou j’aurais lutté pour revenir et m’imposer !

Une conclusion ? Bah ne jouez pas des mains moyennes surtout en début de partie, j’ai failli sortir très rapidement en jouant des mains moyennes. De plus j’ai une image à une table de poker qui donne à mes adversaires la convictions que j’ai un gros jeu. Par conséquent ils me suivent avec du bon jeu. Ici, en début de partie, je suis passé très près de la sortie, je retiendrais la leçon ! :)

Une réponse à to “Jamais Mort”

Laisser un commentaire

Commentaires récents